Ce qu’il faut savoir sur la cérémonie funéraire musulmane

pompes funèbres musulmanes paris créteil
La cérémonie funéraire musulmane est assez particulière par rapport aux autres religions. Dans le rite musulman, la mort est considérée comme un état de transition qui mène l’individu vers l’au-delà. Ainsi, durant une période de 40 jours, l’âme reste dans la tombe. Retenez toutefois que l’inhumation doit avoir lieu dans les 24 heures qui suivent le décès et les rites funéraires musulmans n’autorisent pas que le corps subisse une crémation, une thanatopraxie ou un don organes.

 

La toilette rituelle

C’est une toilette purificatrice qui est faite par pompes funèbres musulmanes En Nour. Elle se fait de manière minutieuse après avoir placé le corps tête vers la Mecque. Il est ensuite lavé 3 fois puis essuyé et enveloppé dans un nombre impair de tissu blanc. Il s’agit de 3 pièces d’étoffes de tissu blanc non cousues. Les membres supérieurs sont placés le long du corps et les paumes tournées vers le haut. Cette toilette est faite par des individus du même sexe que le défunt, mais il est autorisé que le mari ou la femme lave son conjoint(e). Après la toilette rituelle, l’imam récite la prière des morts à haute voix qui comprend des invocations à Allah pour le repos de l’âme du défunt.

 

Comment se déroule la mise à terre ?

Elle se déroule de la manière la plus sobre possible. Durant les rites funéraires musulmans, nous sommes chargés de transporter le défunt sur une civière au cimetière. Une fois sur place, on fait sortir le défunt la tête la première pendant que les accompagnants récitent des prières. D’ailleurs, il est recommandé à tout musulman qui croise un cortège funèbre de s’y joindre pour accompagner le défunt. Une fois déposé auprès de la tombe, l’imam récite la prière des morts pour le repos de son âme. Ensuite, le défunt est placé dans la tombe couchée sur le côté droit, le visage tourné vers la Mecque avant d’être recouvert de terre.

 

Que dire des délais d’inhumation ?

Dans les pays majoritairement musulmans, les rites funéraires musulmans ont lieu généralement dans les 24 heures qui suivent le décès. Si l’individu meurt dans un autre pays, ce délai ne peut plus être respecté, mais il revient à la famille du défunt de prendre en charge les formalités de rapatriement. D’ailleurs, il est conseillé de souscrire à une assurance rapatriement pour obsèques afin d’amortir les frais liés aux pompes funèbres musulmanes.


Speak Your Mind

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>